Opinions / Iritziak

 

Appel pour la paix

Mardi, septembre 8th, 2009

( data )sdfdfsdf gfg df

OPINION

Mercredi, avril 29th, 2009

—————-

Oharra : Avis

Cette page OPINION

est ouverte évidemment à tous ceux qui veulent y intervenir pour donner leur point de vue. Cependant il ne sera admis aucun propos injurieux, diffamatoire, raciste ou tout ce qui peut porter atteinte aux droits des personnes.

. Pour réagir aux opinions émises ici, aller au bas de page et cliquer à: REAGIR

IRITZI sail hau

deneri idekia da bixtan dena, bainan ez da onartuko, bixtan da, laido, gaixtakeria edo gizatiarren eskubide orokorren  kontrako edo aurkako idazki edo ixkriburik

Hemen agertzen diren iritzieri ihardokitzeko, joan orrialde  honen azken  lerroetan den: REAGIR eta hau zapatu edo bultzatu !

———————————————————————————————–

14 / 07 / 2011

Par suite d’incident technique cette rubrique n’a pu être alimentée avec régularité. ( Nos excuses ! ).

Ezbehar tekniko batzuen gatik sail hau ez da behar bezala antolatua izan.Barkamenak beraz !

./. 16  / 07

Nolaz ez diozuen BILDU ren arrakastari gehiago ematen, alta EAkoek lan asko egin dutela hor, egiazko abertzaleeen batasuna dela gure borroka guzien gakoa !

P.J.

Conversions !

Les chemins de Damas peuvent prendre ceux de Biarritz ou Anglet. Nous apprenons  que  Jaques et Michel, des fidèles d’AB mais aussi de maires de droite s’engagent dans ” Bil Gaiten” qui se veut résolument abertzale et écolo de gauche. Espérons qu’ils ne feront pas dévier la direction prise par ce nouveau groupe abertzale d’élus.

Ceci dit, bonne route !

M.M.A.

18 / 07

DANIEL DERGUY dela orai gure kezka handiena ! Ikusten duzue zer ondorio emaiten duten kazetek kasu horreri ? Pitsik ez ! Alta beroak beroari mila jendez goiti atera dira karrikara larunbatean Baionan Daniel en ( eta Aurore ) en alde ! Zer behar da kazetak gehiago mintatzeko holako kasutan ? Baionako teilatu andana bat lurrean ezarri ?  Nork nahi du bortizkeria oraino herri huntan ?  ( kazetak bazkatzeko  ! ).

Xan

2/11/ 2010

Un certain J. Marc de la formation AB n’est pas du tout content du vote de cette dernière en faveur d’Euskal Herria Bai pour les prochaines cantonales.Et il nous démontre avec force arguments illusoires et quelques méchancetés pour les siens comme autour, qu’AB fait fausse route en ne s’alliant pas à EE…

De plus, EA n’est pour lui qu’un “groupuscule” car il ignore encore que dans les 4 autres provinces basques cette même formation compte encore pour le moins quelques milliers d’adhérents.Mais combien y en a t-il, diable ! d’ AB  ?

Mieux vaudrait pour lui, peut-être, qu’il rejoigne EE hexagonal et le rêve antique d’un “Monaco basque” sur la Côte basque bien française, bilingue, ouverte au monde, bien sûr… au lieu de se coltiner l’ensemble basque de Bayonne à Vitoria. Mais ça c’est sans doute trop dur et trop loin pour lui !

P.J.

3/11/

Arrêtez !

Arrêtez de critiquer d’autres abertzale-s même si certains ne savent pas ce qu’ils disent. C’est le moment à mon avis de se grouper au maximum autour des revendications de EUSKAL HERRIA BAI. C’est là l’avenir et pas dans la bisbille de certains huluberlus…

Laster arte !

Kostakoa

———–

Au fil de ma …plume ! Si ça vous dit à EA

N’est-il pas beau le grand rêve de l’immense Abadie. Ce grand démocrate a même fait sa liste ( rêvée) de candidats dont lui même ! ( Qui dit mieux ? ) avec les Verts. Il se bat donc encore pour cette liste, apparemment. Sauf quand même que l’assemblée générale d’AB n’a pas voté en majorité cette orientation, mais pour aller avec EH BAI. Cela ne plaît pas au géant basque ! Ferait -il maintenant tout son possible pour faire capoter cette décision ?

Et, au fait, pour quoi les Verts ne demanderaient-ils pas à entrer dans EH BAI ? Puisqu’on est quand même ici au Pays Basque. Si c’était la France Bai, d’accord, mais EH BAI…

Euskal Herria, ce petit pays “renfermé”, ” replié” n’est-il pas assez grand pour ce géant ? Il préfère aller avec des grands hexagonaux  français, encore qu’ils soient pour nous les meilleurs !

Espérons tout de même que pour la discussion avec les autres partis d’EH BAI, AB y enverra des représentants un peu plus humbles et ouverts, car si la France traite des minorités avec mépris, je ne peux penser qu’AB agisse de même.

Maite

——————

Pas de fausse note !

Il faut sortir les fausses notes de cet Abadie. Cela fait désordre après la décision prise par la majorité d’AB. Ou EH BAI ne se fait pas pour ne pas être ridicule. Et on boude “tous ensemble, tous ensemble!” ce cirque des élections ! D’ailleurs tout est joué d’avance pour les abertzale.

Xoxo xuria

Harritzen nauena

Enbataren lerroak EH BAI en alde eta kontrakoak direla erdizka.Beti saltsa nahasteak ez du deus ontzen nire ustez.

Garden

SARKO dort tranquille

La réunion d’AB n’avait donc d’important que les élections avec tel contre tel, si l’un et l’autre et encore le 3 e ou 4 e ne sont pas de même pointure. Et la situation des gens, la grève, les manifs pour les retraites dignes, les presos etc…qui en parle dans le compte rendu officiel ? Ou voulons être super abertzale -verts sur la lune ?

Inaki

20/10 / 2010

-

IRITZIAK  IRITZI….

Iduri luke berriz abiatu behar dela hemen iritzi saila.Ez da gaik EA koak  edo beste interesatzen ez duenik.Gaur egun erretreten aferak hartzen du deneri gaina eta arrazoinekin. Bainan bada besterik ere xuxentzeko edo zaintzeko.

Milesker hitza hemen hartu nahi duten guzieri !

-

Il semble que la rubrique Opinion doive redémarrer… Aujourd’hui le thème des retraites a pris le dessus. Et avec raison !

Mais il y a tant d’autres sujets à traiter.

Tous à vos claviers ! Merci !

Blog EA-LaBenZu

7 / 12 / 2.009

A votre appréciation : Merci !

Nous pouvions lire dans S.O. du 4/ 12 en p.17 ” Jean Lissar cède sa place”. Mais non ! Il n’a rien cédé du tout. Les Verts n’étant pas seuls à décider ( 50% Verts, 50% les autres écolos hors Verts ), le CAPRA ( Comité d’action de pilotage de région Aquitaine ) a placé Jean Lissar en 3e position. Par ailleurs, ce monsieur affirme : “…et les gens qui entre les deux tours négocieront avec Alain Rousset et le parti socialiste auront comme impératif que je figure en position éligible sur la liste d’union”.

Doit on en conclure que, si besoin est, il écraserait les autres qui sont avant lui, entr’autres une femme ?

On croirait entendre quelqu’un de la bonne vieille droite quelque peu ” impérialiste” . Sécotine, va !

Maite

NOTRE CHARMANT maire de Bayonne n’aime pas le vert. Et pourtant il a choisi la verte Martine…Allez savoir pourquoi.

Aurait-elle viré au bleu ?

En tous les cas, Il a fait enlever les affiches vertes sur Copenhague que des particuliers avaient installées à leurs fenêtres, chez eux et cela manu militari et en toute démocratie bien sûr. On  n’a le droit de sortir que des drapeaux bleu, blancs rouge ?

Maite


24 / 09

Le fonctionnement des divers partis abertzale est tout de même assez lamentable surtout ici au nord. Permettez moi de vous le dire. Pas même 300.00 habitants 270.000, moins que dans les Landes ou en Béarn et 4 ou 5 partis pour cette mouvance !

Quelle différence énorme y a t-il, par exemple entre AB et EA ? Entre Batasuna et Abertzaleen Batasuna ? Entre PNB et EA ? Quel gaspillage d’énergie de tourner ainsi en rond !  Cela fait bien 15 ans que je pense à ce problème. Et je ne vois aucun changement.Et au sud, ce n’est pas non plus beaucoup mieux. Mais là  au moins il y a 3 millions d’habitants et en réalité une majorité d’abertzale qu’ils soient de gauche, de droite, du centre mais il y a là aussi beaucoup de combats de coqs. Paris et Madrid en rigolent finalement bien. Il faut changer tout ça !

Inaki

15/ 09

Bravo à ceux qui ont organisé la réunion à Ustaritz samedi dernier pour rappeler les Accords de Lizarra Garazi pour la négociation et la paix. Est-ce qu’il va en sortir quelque chose ? Etonnant que ni Batasuna ni PNB n’ y participaient pas. Est-ce qu’ils ont été au moins invités ? Si oui, ce n’est pas la peine qu’ils nous ressassent que les abertzale doivent s’unir ! Ils avaient là une bonne occasion, je crois.

Jenofa

18 / 08

Obnubilé, non ?

Vous êtes obnulé ou quoi par l’existence de ETA ? Pourquoi vous ne dites rien de tout ce que fait la police espagnole contre ces gudaris ? Comme d’ailleurs la police française. Les raisonnements de Manex – il ferait mieux de revenir à la chanson ! – font savants mais n’arrangent rien à l’affaire. Les batailles se gagnent chacun à sa place. Laissez passer quelques années encore et vous verrez qui aura raison.

Goazen elkarrekin !

Kostako

13 / 08 /

“Kostakoa” ri zenbait ohar

ETA ren jokabidearekin batere ados ez garenek ” burua galtzen dugun” ez ? Ez nihundik ere ! Eta huna hemen arrazoinak :

1/ Talde harmatu hori abiatu zen Frankoren denboran 1959 an ),orduan, hala da zinez, ez baitzen batere libertaterik mintzatzeko, agertzeko eta euskal herriaren zuzenak zaintzeko. Aldiz orai !! Emeki emeki kasetak, irratiak ( telebistak ),bilkurak, zindikatak, alderdi politikoak, manifak…Europako beste edozoin estatutan bezala libre dira guti edo aski, hogoi urte hautan segurik !! -nahiz beti hobetzen ahal eta behar diren eta lasterrenik hobe !

Zendako tematzen dira beraz talde harmatukoak deus aldatu ez balitz bezala… segitzen ? Ala badira kanpotik ezagutzen ahal ez diren interes batzu ? Buruzagi eta besteenak ?

Euskal Herria askatu behar dela ? Bainan badira sail horreri ari diren hameka alderdi politiko Euskal herri osoan gainerat orai… Zertan laguntzen dute bada egiazki talde harmatu hoiek politika alderdi abertzale hoien lana? Engoitik, dena ikusia da: ETA rekin ados diren alderdiak debekatuak direla bat bestearen ondotik, guziz ezker erradikal abertzaleko hoiek, Batasuna eta beste…nun da beraz ETA ren ekarpena hor guzian ? Bere hurbilak berak itotzen badira gainera !!

2 / 1977 an, Franco joan eta izan zen amnistia orokor bat – ez ahantzi !! – bere huts askorekin egia, eta halere euskal abertzale iraultzale batzuk jarraiki nahi izan zuten halere ordurako ETA berdina biziarazten. Eta zer moldez ! Eta noren izenean ? Nun erabakia demokratikoki (  erran nahi baita hiritarren nahiz ) ? Zer herri lejitimitate zuten horrela segitu nahi zutenek ? Nork emana ? Zein Herrik ? Iraultzale multzo batek bakarrik ? Bizia ala herioa, bake zerbait ala sufrimendua berdin zaizkiela, nunbaitik ere gazteak beren oldarrean bilduz saretara bezala ? Eta nolako ondorio latzekin zenbait urte gora behera, denak kartzelako bidean ! Eta zer eskubidez hori guzia ?

Gazteriaz baliatzea huts handienetarik da, sekta askotan bezala.


1977 tik hunarat izan diren kartzelaratze, errefuxiatu, alde bateko eta besteko sofritze, atentatu, hilketa eta beste ezbehar andana luzea zerentzat dira azkenean ? Gure gazte suhar batzu eta hauien hurbilekoak, bat bestearen ondotik kartzeletarat edo gaizkiago helarazteko zuzen zuzena azken puntan ?  Ikusten delarik ere politikoki, zurrunbillu izigarri horren ondorioz hain segur, Euskal Herri hegoalde guzian euskal aberriaren arerio handienak direla gero ta gehiago euskal botere nagusienetan, gobernuetan, parlamentuetan eta bestetan…Zer aintzinatzen edo aurreratzen du hor ere ETA ren jokabide odoltsuak ? Eta iparraldean ere, zer ? Euskal abertzalegoarekin eta ETA rekin maizenik ekuazio edo berdinketa labur bat egiteaz besterik ?

3 / eta azkenik, hauxe da nik egiten dutan gogoeta edo ateratzen dutan ondorioa: Edo ETA eta hunen ingurukoak delinkuentziarekin nahasten ditu orokorki herriak edo uste du honek politika lanean ari direla…Beraz politika asmoz ari badira, nolaz ez dute xoilik edo bakarrik politikoki jokatzen ? Eta, nolaz , gisa batez askotan, berak bezain euskal abertzale diren alderdiekin lan egiten, maiz legez kanpo eta hain bortizki eta odoltsuki, jokatzeko ordez ?

Euskal Herriko edo  politikaz ari bagara, agian ! Politikoki jokatzeak erran nahi du nor nahirentzat : Herriaren-herritarren, hiritarren – beharren alde aritzea sail orotan eta honen nahia – legezko edo ohizko biltzarretan, bereziki hauteskundetan eta abar… hurbildik errespetatzea gutienez. Hortik kanpo ez aipa Herriririk ez honen nahirik !


Manex

07 /08

” Racisme et défense des paysages”, les élus de gauche de Bayonne Ensemble viennent de publier un communiqué contre le FN ou alliés qui veulent s’opposer à la construction d’une mosquée à Bayonne. Bravo ! Et où sont les abertzale de gauche ou autres ?  Je pense que c’est sur des sujets concrets qu’il faut informer et former et non sur les pour au contre les attentats d’extrémistes.Mieux on parle de ceux-ci et mieux on se porte. C’est mon avis.

Un Bayonnais basque ( agur deneri !)

Burua galtzen ari duzue edo ? Nolaz ez diozute pitsik abertzalek azken boladan oraino hartzen dituzten ostikada hainitzetaz ? Alderdi abertzaleen debekatzeak, Egunkariaren auzia, presoen argazkien kentzeak, Berasategi baten torturatzea, Jon Anzaren desagerpena eta abar…egun guziz badie holakoak Euskadin.

Nekatuak bazarete joan deskantsatzera !

Kostako

06 /08

J’espère que je ne suis pas le seul à réagir à ce que toi tu écris au sujet de l’ETA. Pour moi, même si j’ai eu pas mal d’admiration pour cette organisation lorsque sévissait encore le franquisme, aujourd’hui, ce n’est pas du tout pareil. La situation a changé. Pour moi, pas besoin d’ETA  et de ses crimes gratuits. Qu’attendons nous pour ne pas nous unir entre abertzale sincères autour de l’essentiel.ça ferait une belle pige à cette organisation qui fait tant de  mal.

Janpi

Si ETA continue d’exister c’est qu’il a des appuis quelque part. Il faut monter le pôle démocratique et pacifiste abertzale pour l’Autodétermination et ce sera la fin de cette organisation macabre qui en plus fait la leçon aux abertzale !!  Je suis assez d’accord avec votre point de vue à EA.

Jenofa

C’est évident que ETA a des appuis ( et même des complicités là où on ne croirait peut-être pas !… et je m’en suis déjà expliqué un peu ). Pour s’en sortir il nous faut surtout une opinion publique sur le sujet.Ce qui veut dire que nos partis ou associations devraient traiter publiquement de ce sujet ( ETA) à travers conférences, débats, articles de presse ( curieux que ni S.O ni le JPB n’abordent ces sujets autrement que par des comptes rendus d’évènements, toujours les mêms d’ailleurs: attentat ici, là bas… ). On verrait à ce moment là ce que pensent les gens: qui est du côté d’ETA et qui n’en veut vraiment pas, chacun avec ses raisons…?

Et oui! c’est vrai que la mise en route du pôle souverainiste sur l’ensemble du pays basque tel que l’entendent les partis démocratiques abertzale et mouvements civils ( pacifistes en toutes lettres ! ) déblairaient sacrément le chemin à entreprendre contre tous les non démocrates et non pacifistes comme contre tous les types ou catégories d’oppresseurs directs qui se cachent aujourd’hui un peu partout bien qu’à des degrés divers…EA s’y emploie de son mieux mail seul il n’y parviendra pas non plus. C’est sûr. C’est pourquoi il s’est déjà adressé à tous les partis que cela intéresse. Mais comme on dit “  ça ne se bouscule pas au portillon “. Attendons la rentrée politique et sûrement que tout s’éclaircira. un peu plus. Personnellment je fais confiance à nos dirigeants ( EA ).

Manex

04/08

Hypothèses sur le terrorisme basque…

Janpi dans son point de vue sur les actions d’ETA simplifie un peu les choses. Comme d’ailleurs beaucoup de gens même bien intentionnés.

1/ Oui, c’est vrai qu’ETA n’ a rien à faire surtout actuellement dans le panorama politique basque. Cela a été dit maintes et maintes fois par divers partis abertzale mêmes, y compris surtout EA, depuis belle lurette !

Mais pour moi, la question par rapport à ETA  n’est pas là en premier lieu. Après tout, divers membres de partis abertzale avouent aujourd’hui qu’ils se sont par le passé comportés en complices de cette organisation ou de sa mouvance ! Heureusement qu’aujourd’hui, ils s’en sont au moins détachés pour de bon. Et c’est à tout leur mérite.

2/La question est surtout de savoir pourquoi des abertzale dits “radicaux” n’en font pas autant. Et c’est là que se compliquent les choses.

A mon avis, la pensée politique basque moderne – toute récente d’ailleurs – n’a pas encore fait correctement le tour de cette question. Par manque de recul et de formation surtout. Et c’est là le drame de la politique abertzale d’un certain camp qui simplifie trop souvent les données du problème basque. Beaucoup voient chez les Basques une ethnie ( alorsqu’ils ne le sont plus ! ), d’autres invoquent un peuple basque ( très exlusif ) alorsque la moitié de ceux qui le constitueraient aujourd’hui à travers les 7 territoires basques demeurent de parfaits espagnols ou français, et fiers de l’être. Ce sont là des faits vérifiables, je crois, mais que les enquêtes d’opinion révèlent bien peu ! Pourquoi cette impasse flagrante  ?

3/ L’erreur d’ETA et des appuis qui lui restent…( encore assez nombreux peut-être )  est de n’avoir pas fait les rétablissements indispensables qu’exige une action politique juste et moderne vraiment au service d’une société – basque -  donnée et ressentie comme telle par ses composantes culturelles, et linguistiques et sociales… diverses.

4/ Mais bien évidemment- et ne l’oublions pas non plus, cette erreur est alimentée habilement par les adversaires directs eux mêmes de la société même plurielle du Pays Basque.  Ceux qui n’ont jamais voulu… pour le moment… reconnaître les décisions des élus pourtant démocratiques locaux, ni même celles des représentants des institutions basques ( Parlement, gouvernement autonome d’Euskadi par exemple ) tout aussi légaux et démocratiques !  Et c’est justement là que prend prétexte ou argument un groupe, à mon avis, plutôt mystique que politique… certes ultra minoritaire mais hélas toujours actif comme ETA et ses actions lamentables, criminels… Il n’est d’ailleurs pas étonnant que ce dernier fasse bel et bien leur jeu en enrôlant d’ailleurs surtout des gens très souvent sans formation hélas, mais pleins de générosté  sans doute au départ. C’est ainsi que procèdent aussi les sectes diverses.

5 / Les appareils d’états savent à mon avis de quoi il retourne dans tout cela. Il faut gagner du temps ! L’essentiel étant pour eux que les Basques continuent d’être surtout espagnols ou français et qu’un groupe comme ETA par exemple, par ses crimes surtout, brouille perpétuellement toute aspiration légitime et démocratique des habitants du Pays Basque et de leurs représentants institutionnels à une reconnaissance comme peuple ou pays…basque !

6/ Pour moi, ETA aurait dû se remettre en cause surtout dès l’amnistie générale de 1977. Ce tournant a été très mal pris. Et beaucoup de basques abertzale eux mêmes  en sont responsables tout compte fait. Comme quoi, “en politique, il vaut mieux s’y connaître un peu mieux…” et ne  perdre ni coeur ni raison ! Sans quoi on n’est plus en politique mais dans toute autre chose, trois fois hélas !

Manex

03/08

Taxe Carbone ?

Bravo messieurs ! Vous avez trouvé moyen de traire davantage ces vaches de contribuables qui paieront cette taxe sur l’essence des minsitres et autres hauts représentants de l’Etat, soit pour leurs voitures, soit pour leurs voyages en avion. Les contribuables sont faits pour cela, non ?

Pourquoi ne pas établir une taxe conséquente sur les voitures qui consomment à partir d’un certain seuil ? ( Gros cylindrés, voitures de courses etc.. ) Et le kerosène ? A quoi servira au juste cette taxe ? Le saurons nous seulement ?

Madeleine

Démocratie ?

Vous n’avez pas besoin de TGV ? J vous l’offre ( 600 millions, excusez du peu ! avec l’argent de qui ? )

Ainsi agit Alain Rousset, président du conseil régional d’Aquitaine. L’état aussi est d’ailleurs sollicité. Après tout sa dette n’est que de 1.413 milliards !! Pas grand chose quoi ! Un peu plus un peu moins…il est vrai que notre président de région demande aussi l’approbation par le gouvernement d’une remise en état du réseau ferré régional existant. Ce qui est réclamé par la plupart de nos élus basques concernés.

La sagesse aur t-elle enfin raison ?

Madeleine

Actes ignobles !…. Burgos, Ile de Majorque, en dernier !

ETA n’en fait qu’à sa tête ! C’est de plus en plus clair. On est loin de la politique avec les actes ignominieux tels que ceux que commet l’ETA. Les attentats et les assassinats sont une chose, certes ignoble, mais surtout  qui nous prouve que ce sont des basques patriotes – a b e r t z a l e  s-qui les commanditent ? Et qui soutient vraiment pareils statèges en dehors de leurs cercles rapprochés ( et souvent aux ordres ) ? Même les plus radicaux n’osent le dire au grand jour. J’ai remarqué que chaque fois qu’on en arrête un ou autre, pour un motif ou un autre, ils se défendent pratiquement tous d’être de cette organisation ou de la soutenir. Alors, c ‘est drôle , non ? Et si jamais c’était une bande de fous furieux à la tête de cette organisation clandestine ? Il ne faut pas oublier que le nationalisme peut aussi produire des être bizarres et bien dangereux: Hitler, Mussolini, Franco, pour ne parler que d’eux, étaient eux aussi nationalistes chevronnés mais, tout compte fait, de bien piêtres politiques. Sadiques même, par dessus le reste. Il n’y a qu” à voir où il ont mené leurs peuples respectifs et leur victimes !! Vraiment affreux! J’ai bien peur qu’il n’y ait de ça chez ceux qui mènent l’ETA depuis pas mal de temps, alorsque d’une part la démocratie espagnole est souvent aussi bonne ou meilleure que la démocratie française, anglaise ou italienne…Et que d’autre part, des partis politiques basques, sincèrement abertzale-s, certes oui souvent au milieu de maintes difficultés, défendent au mieux et  au grand jour les droits historiques et sociaux du peuple basque ! Que fait alors ETA dans ce même panorama politique basque ? Entretenir jalousement une organisation spéciale et bien macabre en se couvrant de beaux principes, pour être mieux acceptés par des Basques en général et de leurs amis surtout à travers le monde !


Mais si cette organisation ne contribue finalement qu’à donner raison à l’adversaire, quel rôle politique assume t-elle, vraiment  ?

C’est toute la question pour moi et peut-être pour beaucoup d’autres, j’ose l’espérer !

Janpi

( Itzulpen laburra )

Ikusten bada zer atentatu mota, hilketa eta bertze egiten ari den berriz ere ETA, bada garaia zenbait ondorio ateratzeko.

Lehena: nork segurtatzen ahal dauku talde armatu horren buruak euskal mundukoak direla eta  a b e r t z a l e a k ? Eta nun dituzte egiazko sustenguak ? Beldur izateko da ez ote den hor ero basa multzo bat denen gidari. Abertzalegoak holakoak ere sortzen ahal ditu. Orroit gaiten Mussolin, Hitler eta Franco batez, norat ereman dituzten beren populuak…

Bestalde, ez ote dira alderdi politiko abertzaleak lanean ari funtsez. ? Zer ari da orduan ETA oraino euskal politikaren eremu hortan ? Talde baten biziarazten bakarrik eta arerioreri arrazoin ematen  ?  Gauza zinez bitxia ! hori !

Janpi

21/07

Un vaccin au secours de l’économie ?

L’élégante Roselyne Bachelot, toujours ministre de la santé, avouait que le vaccin anti grippe porcine serait prioritairement réservé aux enfants, personnel médical et…travailleurs. C’ est qu’il faut sauver l’économie, reconnaissait-elle ! Les personnes agées auraient une certaine immunité acquise au fil des ans. Et pourtant dans les théories entendues jusqu’à présent, les personnes âgées étaient, elles aussi, privilégiées par rapport au vaccin anti grippal classique. Là, on ne parlait pas d’immunité acquise au fil des ans!…Que penser ? L’économie étant, c’est vrai, atout important, penserait-on tout bas, en haut lieu, que après tout, cette grippe porcine pourrait être une solution face au déficit des caisses de retraite ?

Après moi, le déluge  ?

Le 14 juillet dernier, d’économie il n’en a pas été question. Les fastes observés à Paris= “débauche de kérosène” ( Canard enchaîné), 51 avions, une trentaine d’hélicoptères, 298 véhicules terrestres dont le char Leclerc qui avale 400 l de fioul par heure. ” Le Canard” a calculé le bilan kérosène de la seule parade aérienne en incluant les répétitions: 1 million 200.000 litres ! Sans compter les véhicules terrestres ! Notre président qui se vante d’être écolo depuis les Européennes, nous expliquera sûrement cette contradiction aussi. En plus du bilan carbone, il y a ausi les dépenses liées à ce genre d’évènement. Il est vrai que la dette française n’est que de 1413 milliards !  Ce premier trimestre a vu  cette dette s’èlever à 87 milliards dont les intérêts seuls vont coûter 3 milliards par an, sans compter les intérêts , 55 milliards, que coûte déjà l’ensemble de la dette !

Le couple présidentiel pense t-il à sa progéniture ? Peut-être lui prépare t-on aussi un paradis climatique ?

Madeleine

12 / 07  Batera.  ra, ra, ra  ? ala Batera ?

Bonne assistance certes hier pour Batera à Ezpeleta ( toutes tendances abertzale au moins présentes ) + Verts, centristes, mais socialistes, PC ? Je ne les connais pas…

Les réflexions sur intégrer ou pas les courants autonomistes m’ ont surtout paru très judicieuses.Et dire que certains pensent encore forcer les choses en s’en tenant aux perspectives d ‘il y a 8 à 10 ans ( celles d’AB en somme, d’ avant la scission, je crois, avec Batasuna ! ).Or, comme cela a été dit par plusieurs bons intervenants, les choses ont évolué depuis dans le monde abertzale notamment.Le courant autonomiste est apparu partagé par Batasuna, EA et de pas mal d’indépendants aussi aujourd’hui. Mais la tendance AB de Batera ne veut-il pas encore en tenir compte ? A preuve, que les votes à l’abstention des propositions faites hier ( une dizaine ou plus, peut-être ) n’ont pas été prises en compte. Dommage, pourtant ils étaient peut-être donc 10 à 15% des participants à cette intressante assemblée. Ou on joue la démocratie ou on ne la joue pas ! Je crois que tout cela mérite examen et plus d’ouverture.

Janpi

Batera eta Aunonomia…

1986 az geroz segurik EAk beti indar egin du Euskal Herri ( ipar ) departamenduren alde, alta orduan nehork gutik gauza bera egiten zuelarik abertzaletan ( EMA, EB, Patxa eta beste, PNB  ). Geroztik, AB abiatzean ( Ema, EB, Patxa, Oldartzen eta abar…) eta bereziki hautetsi auzapezek Uztaritzen egin bozka famatuaren ondotik ( zer kanpaina ez giuen egin orduan ere EA koek! ), gauzak aintzinatu dira alde hortarat eta EAk beti lan egin du hortan  Batera koek bazter utzi bagaituzte ere ! ( Zendako ote ?), ABk hala nahi zuelakotz baitezpda ? Orain, zuzenez EAk bere azken kongresuetan EH. iparraldearen autonomiaren alde ere egiten du. Dudarik ez da Baterak kondu hartu behar duela egitasmo berri huntaz ere. Hortakotz ados naiz parte handi batean zurekin Janpi ! Domaia da bai atzoko bilkurak  ez duela idekidurarik agertu Autonomiaren alderat. Autonomistak antola ditela beraz behar bezala bainan argi atxikiz hau ere ez dela politikoki baizik eremaiten ahal: molde demokratikoz eta zibilez baizik ( erran nahi baita ez bortxazko bidez ! ). Jadanik aski kalterik badu eginik jarrera hunek hegoaldean bezala iparraldean ere.Bada hortaz aski frogarik !! Horra nere iritzia.

Manex

26 / 06

Après Ilharre, c’est Iholdy qui est victime d’une attaque des vautours. Ceux ci ont encore mis fin à la vie d’une vache qui venait de vêler et à son veau.

Qu’attent-on pour trouver une solution à ce problème ? Que des enfants en soient aussi les proies ?

La défense de l’environnement d’accord!  Mais de là à laisser tout faire ? Et la légitime défense ? et les principes de précaution ? Les attaques de vautours sont affaire sérieuse et il n’y pas trente six manières pour y faire face !

Janpi

24 / 06

Tribune royale en République !

Tribune royale pour le discours du Président Sarkosy républicain ! Versailles ! De quoi saliver. Mais…ça coûte dans les 500.000 euros. E l’on parle de faire des économies.

En fait, il suffit pour l’Elysée de faire prendre certaines dépenses par d’autres administrations, par exemple: Meetings du président payés par le ministère de l’intérieur; déplacements réglés par le ministrère des affaires étrangères ( chacun sait que l’ omniprésident ne se déplace pas tout seul, ni en train ! )

Par ailleurs, le directeur du cabinet de Sarko aurait plaidé la négligeance au Canard Enchaîné, à propos de la non publication des marchés passés par l’Elysée, publication pourtant obligatoire ! A t-on vraiment cherché les moins chers ? Favorisé les copains ?

Au fond, officiellement, l’Elysée ne dépense pas grand chose, donc, ce n’est pas là qu’on pourra faire des économies.

Sarkosy ari zauku prediku alkitik

Beira gaitezela gormant izaitetik

Bera nola den bizi jendeak badaki

Xardina utzi eta tira oilaskotik !

Argitxu

22 / 06

EA-k bere baitako egiazko elkargoa !


Berri onak Eusko Alkartasunak joanden aste buruan Gasteizetik ematen dizkigunak ! Txoxten politiko eta estatutuena berriz ere kasik ehuneko ehun onartuak izan direla eta buruzagitza berri bat aho batez izendatua Pello Urizar Arrasatearra buru.Ikusiko da nola plantatzen den orai alderdi hau bere aspaldiko nahiak obratzeko: autodeterminazioa, bakebideak segurtatzea ta ahal diren beste alderdi abertzalekin lan egitea euskal gizartearen hobetzeko sail guzietan. Bada esperantxa sail lerro hau guziz zaindua izanen dela eta nola hegoaldean eta iparraldean ere, bixan da, gauzak aintzinatuko diren.Nahiz hainbeste traba izan bidean. Gauzak diren bezala, etsimendua ere ez da hain urrun, abertzale askok berek ez dutela ikusten zer ari diren hainbeste alderdi abertzale ezin akomeatuz.

Bego

11 / 06

Zer pasatzen den EA-n, kargudun batzuek orai alderdi hori utzi dutela beren alderdia sortzeko Alkarbide izenekoa.Zergatik ez  azkenean ? Horrek frogatzen du bereziki niretzat EA-n ez direla kideak fanatiko batzu hazten eta preso atxikitzen diren bezala tratatzen. Haatik alderdi horrek ongi eginen du larderia gehixago erakusten badu bere baitan eta inguruan ere, nehork ez dezan pentsa biskotxa bat bezala jaten ahal dela, hunek hemendik ausiki besteak handik, denena den opiletik ! EA k badu nie ustez etorkizunik aski beretzat bezanbat beste alderdi abertzaleentzat. Askok ez dute orain  hurbildik edo urrundik kopiatzen baizik ! Hau ere zerbait da, ez ? Eta zer uste duzue eginen duela Alkarbidek ere, hain segur nire uste apalean ?  Berez  ahal duenarekin agertu beste hoiek bezala, bereziki kargutan izaitea buruan !!  Adio idealak ! Sakelak hobeki betetzen errealak ! Hobe enganatzen banaiz ni ene karkuluetan…

Jazinto

Je souhaite bien qu’EA clarifie sa situation à l’occasion de son congrès prochain, car le Pays Basque a besoin d’un tel parti abertzale modéré et audacieux qui sait prendre des risques importants comme cette ouverture même aux abertzale radicaux mais sans jamais faire de concession en matière de défense des droits de l’homme. EA est banni en fait dpuis longtemps à Paris, à Madrid comme dans d’autres sphères qui téléguident de loin ( USA ) la politique mondiale et pour cause ! Et les autres partis abertzale n’y voient que du bleu! Bravo mes camarades ! Argiak itsutzen ala ilunak galtzen ? Bada problema.

un Luzien

04 /06

Zertako behar den bozkatu alde batean “Europe Ecologie” eta bestean ” “Herrien Europa” ?  Euskal Herriak Europako plazan ere  jokatu behar duelakotz indar bereziz bere asmo abertzaleak ( giza gai guziak barne, ekologia eta beste..) ere argiki agertzeko eta eurodeputatuak ere ardietsiz egiazki ! Ala ez dute hauk deus balio direlakotz denak gure aldekoak ? ? E. Herrikoak ? Gorri gorriak ?

Batasunakoek Espainiako ezker muturraren ( Internazionalista ere delakoaren ) alde dei egitea hego aldean, ez ahal da hau zinez aski bitxi, zinez ezker abertzalekoak balinbadira ? Zer da taktika bihurri harrigarri hau ? Zeren aintzinatzeko Euskal Herrian ? Ala ez da hau lehen helburua ? ( E U S K A L    H E RRIA ! Peuple Basque ! )

Eta zer derasa orai PNV k ere hor berriz ere aho beteka, bere esku zen delako ” Herri Kontsulta” bera hain merke utzi duenean bide bazterrean ? Zer politika da hau ere ?

Eta ere, alde huntan, aski jakina den bezala, ez EHA-k ez PNB-k ez dute neholaz ere deputaturik ukaiten ahal igandean, bozka arauak beren gisara bakarrik erabiltzen dituztelakotz. Beren alderdientzat marketing hutsean sartuak hemen ere ! Elizan fededun jarraikiak kondatzeko bezala bakarrik ? Bainan hautesleen bozak edo nahiak ez ote du gehiago balio ? Zakar ontzira joaiteko orde ? Eta nun ikusten da holakorik Europan eta munduan ere ?

Zer denbora eta indar galtzeak berriz ere abertzale batzuekin ! Gure ondokoek ere garrazki neurtuko dute arrazoinekin hau guzia !

Erramun

28/05

Aisa ari dira PNB eta EHA ko kandidatuak, bainan ez dute salatzen izanen dituzten bozek ez dutela baliorik ukanen deputatuen hautaketan. Izaitekotz ere indarra kenduko bereziki Europe Ecologie -ri ! Hauxe da aintzinamendua !

Erramun

28 / 05

Elections européennes du 7 juin…

Et…positionnements abertzale !

On se demandera sans doute longtemps, par quel caprice politique les abertzale basques de la région partent ici, si dispersés, sans plus d’ambition électorale sensée et efficace à ces Européennes 2.009 !

Caprice  pour caprice, les 4 formations abertzale en lice, tantôt chacun pour soi ( Euskal Herriaren alde et PNB, en choix légitimes ) tantôt en large coalition- et aussi légitimement -  comme AB, EA avec Verts, Altermondialistes , Régions et Peuples solidaires et divers associatifs, regroupés dans la liste « Europe Ecologie », pèsent-elles du même poids dans cette consultation électorale européenne du 7 juin ? Surtout quand celle ci a normalement et obligatoirement comme terrain électif une circonscription bien définie, celle du grand Sud Ouest qui, en règle électorale présente, couvre obligatoirement trois grandes régions : Aquitaine, Midi Pyrénées et Languedoc Roussillon avec un corps électoral imposant de plus de 5 millions d’électrices et électeurs !

Tâche immense, à vrai dire, qui aurait commandé d’abord un peu plus d’esprit collectif surtout parmi les forces abertzale, afin de parvenir à un résultat tangible, avec à la clef, au moins l’espoir d’ un élu ! Comme aussi pour ne surtout pas donner trop de prise à ces autres forces… surtout hexagonales de même que souvent anti sociales, soit anti écolo et comme pour la plupart toujours bien centralistes ! Ce que ni EHA ni PNB n’ont pas bien mesuré – ni ne dévoilent surtout pas d’ailleurs à leurs électeurs potentiels ! – alors qu’ils ont décidé s’afficher uniquement en Pays Basque !  Quand pourtant, leurs homologues ou correspondants « au sud » ont su s’élargir hardiment- bien que contraints-  à l’unique circonscription étatique espagnole ! Où est la cohérence avec cela dans Euskal  Herriaren Alde et PNB ?

Leur jeu électoral est donc bien étrange, puisque tous deux seront en fait absents dans la majeure partie de la circonscription électorale et ne pourront ainsi prétendre en aucune manière ni même à un seul  élu ! Tandisque la liste « Europe Ecologie » couvre au moins toute la circonscription avec José Bové. Ce dernier ayant d’ailleurs, outre sa dimension personnelle, clairement pris position très publiquement pour un dépassement urgent des états actuels et une  véritable «  Europe fédérale des peuples » – est-ce si peu ? – secondé d’ailleurs en positions bien visibles pour les électeurs basques, par une abertzale basque, Menane Oxandabarats et pour les Occitans et Catalans par un abertzale occitan, Guilhem Latrubesse  ( Tous deux de premier plan ).

Jeu vicié

Dès lors, à quoi bon ici, pour les électeurs du Pays Basque nord et surtout les abertzale,  de voter ailleurs que pour «  Europe Ecologie » ( et sa sensibilité forte pro basque, occitane et catalane ) puisque ni EHA, ni PNB, séparément ou même ensemble, ne peuvent en aucune façon, parce que repliés sur le seul pays basque, s’assurer un représentant qualifié dans les instances européennes mais risquent même, bel et bien, de favoriser pour quelques voix, quel que concurrent, style Modem ou autres !  Autant, dans ce cas, faire voter blanc ou nul !

Curieuse manière donc, de se singulariser de façon aussi bancale ! Quand ce qui est en jeu c’est non pas tant l’impact espéré de tel ou tel parti sur le terrain  mais surtout, puisqu’il s’agit avant tout de consultation européenne, la prise en compte collective et efficace des problèmes globaux et communs à tous les Européens ( urgences économiques, sociales, sanitaires, éducatives,  environnementales, écologiques, etc…) et particuliers ou territoriaux ( promotion des cultures, langues autochtones, celle des services publics et d’organismes adéquats de gestion territoriale proche, etc…).

Réfléchir à deux fois !

Par bonheur et surtout en intelligence politique, « Europe Ecologie » est en définitive pour les électeurs du  nord du Pays basque la seule liste comportant aussi très implicitement assez de fibre basque et même abertzale d’ouverture et de solidarité politique efficace pour :

A / Une présence effective dans la circonscription électorale entière du grand Sud Ouest avec en conséquence la certitude quasi assurée de compter, comme hier, avec Gérard Onesta, pour les Basques, Occitans et Catalans, au moins un acteur majeur dans la place européenne même pour relayer même leurs revendications spécifiques et solidaires.

B /  La très grande probabilité de rejoindre un groupe imposant VERTS / ALE déjà à la tâche à Bruxelles et Strasbourg avec, en dernier encore, 43 eurodéputés de divers horizons européens et bien combatifs ! Et qui, à l’avantage de deux ou trois voix près, ont déjà su faire parfois la balance entre les grands groupes tels que surtout la droite ( PPE ) ou la gauche ( PSE ) et  intervenir courageusement en faveur du Pays Basque ( Processus de paix )..  Est-ce à négliger ? Oui, combats politiques dignes et tendus à l’efficacité !

Mais mieux vaut pour cela s’assurer d’être au moins dans le « ring » et non en dehors ! Avec « Europe Ecologie » et aussi ses abertzale basques, alsaciens, bretons, catalans, corses, occitans… cela est possible ! Alors pas d’erreur de vote ! Votons efficacement pour l’Europe qu’il nous faut ! «  Europe Ecologie ».

Manex Pagola, Dr en Anthropologie socio culturelleBayonne / Baiona 2.009/05/23

———————————————————————————————–

05 /05

Europe Ecologie... en concret chez nous, le long des Pyrénées dans les les grandes régions d’ Aquitaine, Midi Pyrénées, Languedoc Roussillon… c’est quoi ?

Des partis verts, altermondialistes, Hulotistes, des partis basques strictement basques !!!   et R& P.S. ( Régions et peuples solidaires), relégué où ?

Alors qu’il est bien clair que Europe Ecologie est formée des Verts, d’ altermondialiestes, Hulotistes et de REGIONS ET PEUPLES  SOLIDAIRES  qui comprend grosso modo autonomistes Alsaciens, Bretons, Corses, Occitans, Catalans, savoisiens… Pourquoi ne pas le dire ? Car c’est cela la réalité et non ce jeu de jouer” chaque parti pour soi! ” Qu’en pensez vous ?

05-05

« Une voix basque à l’Europe…afin de représenter les intérêts du Pays Basque au Parlement Européen… » sans y aller !

C’est le miracle que veut opérer le PNB d’Iparralde ! Je rêve !

Jean Tellechea a également insisté sur l’utilité du vote « Euskadi Europan ». Prétendre à cette « utilité » sans élu ! Il faut le faire ! Les bras m’en tombent ! Non, ce n’est pas un poisson d’avril ! C’est peut-être la grippe, pas porcine mais du nombrilisme. Presque une pandémie  en pensant aussi à EHA (Euskal Herriaren Alde) !  Vite, un vaccin !

Argitxu


06-05

Après avoir aidé les nationalistes espagnols à conquérir le pouvoir dans la communauté autonome d’Euskadi, en votant « nul », les électeurs radicaux abertzale basques de Batasuna semblent vouloir aider les nationalistes de l’hexagone à élire leurs candidats français.

Les abertzale du PNB exclus du pouvoir au Sud grâce aussi à ces votes nuls, utilisent les mêmes voies et aident ainsi les nationalistes français en essayant d’écarter le seul candidat qui s’engage à défendre Basques, Occitans et Catalans. Arrosé arroseur ? Cocasse non ?

Elorri

08-05

Dans le JPB, Giuliano Cavaterra ( membre de Batasuna ) explique que la candidature des abertzale d’EHA ne serait pas symbolique. C’est vrai ! Car les voix qui iront là seront perdues pour la seule liste où josé Bové emboîte le pas sur celui de Gérard Onesta qui, en son temps, fut appelé au secours, justement par Batasuna.

Dans Enbata du 30- 04 ( Xabi Larralde militant de Batasuna y a aussi sa tribune ), J. Bové affirme entr’autres, qu “il militera pour une Europe démocratique et fédérale respecteuse des nations minorisées et des peuples sans état”. Et si Batasuna empêchait ce militant d’aller à Bruxelles ? Ce que d’ailleurs la liste PNB pourrait faire aussi, mais là, il ne serait pas improbable que ce soit voulu…

Par ailleurs, tout le monde sait que Batasuna n’a pas besoin de se présenter aux Europénnes pour aller à la rencontre de la population. Certes ! On pourrait même se demander si dans le flot des interventions diverses liées à cette campagne, sa voix ne serait pas étouffée. Quant à vouloir montrer à l’Europe qu’il y a un problème basque, Gorka Knörr et Koldo Goroztiaga l’ont fait en leur temps, comme Mikel Irujo encore dernièrement et, à travers l’ALE les députés de peuples minorisés y expriment aussi leurs revendications. Nous ne sommes pas le seul peuple au monde dans notre cas. Les alliances ne peuvent être que fructueuses.

Quant aux cantonales et autres élections locales, elles n’ont rien à voir avec les Européennes. L’importance des enjeux  de celles ci est-elle au moins bien perçue ? On ne traite pas la bronchite comme la grippe porcine.

Arantxa